La théorie des 10 000 heures pour devenir excellent dans un domaine

Développement personnel | 0 commentaires

Connaissez-vous la théorie des 10 000 heures ? Théorie expliquée par une thèse de Anders Ericsson, et popularisé par Malcolm Gladwell dans son livre Outliers, the story of success .
La théorie explique qu’il faudrait 10 000 heures de pratique dans n’importe quel domaine pour acquérir un niveau de maîtrise digne d’un expert de classe mondiale, quels que soient vos talents innés de départ.
Ainsi, n’importe qui pourrait devenir un musicien hors pair, un business man qui réussit ou un expert dans un domaine. Si seulement vous pratiquez intensément pour apprendre et développer la compétence.

Plus tard, cette théorie des 10 000 heures a été remise en question, mais certains principes restent vrais aujourd’hui et nous permettent de comprendre le processus d’apprentissage d’une nouvelle compétence.

Qu’est-ce que la théorie des 10000 heures ?

Malcolm Gladwell, journaliste, a voulu examiner les facteurs qui contribuaient au succès. En s’appuyant sur les recherches d’Anders Ericsson, il a étudié les raisons du succès de Bill Gates, Michael Jordan, des Beatles et d’autres personnes pour comprendre comment ils ont réussi et ont atteint l’excellence.

Est-ce que le talent dans un domaine est inné ?

Nous pensons que le talent inné existe et qu’il définit si nous réussirons ou pas dans notre vie. Cependant, les psychologues se sont rendu compte que la part de « talent » est bien inférieure à celle de la préparation et la pratique. Que « Le succès n’est qu’une goutte de talent dans un océan de travail ».

A. Ericsson a étudié des violonistes pour vérifier si le talent était inné et donc inscrit génétiquement dans nos gènes. Ces violonistes, âgés de 5 ans, ont été divisés en trois groupes avec différents nombres d’heures à passer à la pratique du violon chaque semaine.
Résultat: à 20 ans, le premier groupe totalise 10.000 heures d’exercice, le deuxième, 8000 et le troisième, 4000. Anders se rend compte que le niveau de maîtrise du violon entre ces 3 groupes est significativement différent. Les personnes du groupe de 10 000 heures sont des virtuoses comparés aux 2 autres groupes.

violon étude des 10 000 heures

En élargissant sur d’autres domaines comme le sport, l’écriture, les langues, etc., le psychologue arrive au même constat : 10.000 heures d’entraînement pour devenir un « maître ». (exemple : Les Beatles ont fait 270 spectacles en 2 ans avant d’enregistrer leur premier disque. Ils avaient déjà fait plus de spectacles que tous les groupes connus de l’époque. )

Quel que soit son niveau de départ ou son intelligence « innée », c’est dans une pratique délibérée et constante, guidée par la volonté de chercher sans cesse comment améliorer son art, que vient l’excellence. L’idée que le plus brillant arrive en haut sans effort… n’est pas réelle.

Le problème avec la règle des 10 000 heures

Des études sont sorties en 2014 expliquant que la pratique délibérée n’était pas le seul facteur déterminant au succès. Elle pouvait avoir des impacts variables selon les domaines. La mémoire ainsi que l’âge auquel on commence une activité feraient aussi partie des facteurs déterminants. Mais ces études confirment qu’il n’y a aucun doute que la pratique délibérée est importante pour maîtriser une compétence.

La notion de feed-back

Un des autres principes qu’il peut manquer à cette théorie est la notion de feed-back. Même si vous pouvez passer 10 000 heures à pratiquer une activité, si vous n’avez aucun retour sur ce que vous faites, cela peut être voué à l’échec. Vous pouvez apprendre de façon inexacte et vous aurez plus de mal à remettre en cause votre pratique et vos acquis.
Donc, perdre du temps sur votre apprentissage et ne pas suivre les évolutions de votre domaine. Une bonne solution est de trouver des mentors dans votre domaine pour vous aiguiller sur votre apprentissage et votre pratique.

Apprendre une partie de la compétence plutôt que sa globalité

Cela consiste à passer son temps à améliorer une petite partie de sa compétence au lieu de sa globalité. Par exemple si vous jouez au tennis, si vous travailler 1000 heures votre coup droit, 1000 heures votre revers et 1000 heures votre service, vous apprendrez mieux le tennis que si vous passiez 3000 heures à jouer normalement.

Le but étant de multiplier les sources d’informations et d’apprentissages. Donc, si vous voulez devenir un expert, vous devez étudier les notions simples comme les plus compliquées.

La répétition & la pratique pendant des heures

Toutefois, la théorie des 10 000 heures présente un aspect indispensable : la pratique régulière et la répétition. Elles vous permettront de « muscler » votre cerveau pour apprendre mieux et plus vite.

  • La connexion au niveau des neurones va devenir de plus en plus rapide et efficace.
  • Votre cerveau pourra faire des liens et des hypothèses d’évolutions qui sortent des sentiers battus.
  • La créativité et l’inspiration vous viendront plus facilement.

Prenez exemple sur les youtubeurs (David Laroche, Norman, etc.), les humoristes ou les conférenciers. On considère qu’ils ont un talent propre à eux pour la prise de parole en public, leur humour ou leur répartie. Pourtant si vous regardez leurs premières vidéos vous verrez qu’ils avaient beaucoup de défauts et des ratés. C’est la pratique et l’expérience qui leur a permis de devenir aussi bons.

La théorie des 10.000 heures combine une approche logique pour des principes de développement personnel. Sa mise en application par la répétition peut produire des résultats hors du commun dans tous les domaines de votre vie. C’est en associant plusieurs domaines que vous pourrez créer votre propre raison d’être unique.

Mettre en pratique la théorie des 10 000 heures

Sortir de sa zone de confort

Comme nous avons vu au-dessus, les gens arrivent à devenir excellents grâce à la pratique et non au talent. Cette excuse « je n’ai pas leur facilité » et cette comparaison n’a plus lieu d’être en se mettant à travailler.

Personnellement, j’ai toujours voulu apprendre à mieux écrire et raconter des histoires captivantes. Je n’avais jamais pris le temps en me disant que je n’avais pas ces facilités d’écriture et créativité, ayant un cerveau plutôt « matheux”. Pourtant aujourd’hui, j’écris chaque jour , sur le blog ou dans un journal, pour entraîner mon cerveau et apprendre à mieux écrire. Je regarde des formations sur l’écriture, je lis des romans, de la poésie. Et avec le temps et la répétition, mes techniques d’écriture s’améliorent.

Envie de faire de la cuisine ? Du théâtre ? De la danse ? De devenir un pro du marketing ? Essayez de passer 1h par jour sur quelque chose que vous voudriez apprendre. Lisez, testez, pratiquez et vous verrez que petit à petit vous allez vous améliorer. Il faudra seulement faire preuve de patience.

Prendre du plaisir

Passer 1h par jour sur une activité nécessite d’y prendre du plaisir sinon vous risquez de vous ennuyer rapidement. En effet, il est impossible de travailler « 10 000 » heures sur un sujet si l’envie n’est pas présente. Le chemin ne pourra se faire que si vous alliez passion et plaisir.
Choisissez bien votre activité en fonction de ce que vous aimez vraiment ou de votre vocation. Alors il n’y aura pas de place pour l’ennui. Si vous arrivez à vous connecter émotionnellement à ce que vous voulez apprendre, vous ne compterez pas le nombre d’heures passées. C’est aussi ce qu’on appelle « le flow”.

Trouver nos aptitudes

Pour trouver ses envies, il est intéressant de noter les moments d’épanouissements que vous rencontrez dans votre quotidien personnel et professionnel. Ces moments peuvent avoir des dénominateurs communs qui seraient vos aptitudes naturelles. Là où vous prenez plaisir. Vous pouvez demander aussi à votre entourage ou une tierce personne de vous aider à découvrir vos aptitudes. On a rarement conscience des activités où l’on est bon.

Accepter de se tromper afin de chercher autre chose

Si vous avez commencé un apprentissage, mais que vous vous rendez compte que cela ne vous plaît pas, acceptez-le, ce n’est pas grave. Plutôt que se résigner dans une voie qui ne vous plaît pas, vous pouvez en changer et ce que vous aurez appris vous servira toujours dans d’autres domaines.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.