✍️ Vivre des expériences et en apprendre les secrets : Le boulanger

Développement personnel | 0 commentaires

Pour ceux qui me connaissent, j’adore vivre différentes expériences de toutes sortes. Voyages, rencontres, sportifs..mais aussi partir à la découverte de métiers complètement différents du mien : ça me permet d’ouvrir mon esprit et de sortir de mon “monde” à moi.


Récemment, j’ai découvert un métier très typique de notre pays : le boulanger.

La boulangerie m’a toujours fasciné. Ce que je trouve d’extraordinaire, c’est qu’à partir de très peu de produits de base, on retrouve le pain sur la table du monde entier. Et c’est une vraie institution chez nous.

Notre petit dej français très typique


Et je n’aurais jamais cru que ce soit aussi pointu. Je connaissais la difficulté au niveau horaire mais faire du pain relève vraiment d’une alchimie et d’un travail minutieux.


La baguette que l’on mange chaque jour n’est pas seulement de la farine, de l’eau et du sel… Il y a des techniques différentes pour des goûts différents. Certaines ont une mie “grasse”, d’autres plutôt très aérées, plus explosées, moins cuites..

La baguette à toute une déclinaison !

le boulanger pétri son pain

Saviez-vous qu’il y a un dosage précis d’eau et de sel ? Qu’ils utilisent du pain fermenté pour rendre la pâte plus onctueuse ?
Le pétrissage passe par plusieurs phases, la levée suit un processus strict, le four doit être à une température ultra précise.. tout est minuté, chronométré. Des centaines de baguettes doivent être prêtes à vendre et manger pour 7h.

2 boulangers qui travaillent à 4h du matin, c’est une organisation minutieuse, une danse chorégraphiée où virevolte la farine au rythme des fours.

Le petit tips glané entre 2 cuissons du boulanger : Faire soi-même son levain liquide.

Un des secrets d’un bon pain, c’est le levain. Vous avez dû faire le test de la machine à pain pendant le confinement.. et vous avez sans doute pris de la levure.
Je vous conseille de faire votre pain au levain, que vous aurez préparé vous-même. Vous allez voir une sacré différence !

Le pain ne sera que meilleur. (et même pour la santé, le levain a des propriétés bactériennes très bonnes pour notre intestin).

La recette du levain ?

  • Dans un bocal, verser les mêmes quantités de farine et eau et bien mélanger.
    Le bocal ne doit pas être fermé pour voir la vie apparaître dans le bocal.
    Vous pouvez prendre n’importe quelle farine, de préférence pas trop raffinée (blé, orge, seigle, sarrasin, avoine ..) et de préférence bio. 
  • L’eau doit être à température d’environ 25/30° (mettez le doigt sous l’eau et dès que c’est tiède c’est ok).
  • Puis il faut attendre en nourrissant votre levain avec une cuillère de farine et d’eau tous les jours.
  • Au bout de 3 jours, votre levain va gonfler et faire des bulles. C’est le signe que l’on peut l’utiliser.
  • Vous l’ajouterez alors la veille à votre préparation de pain. Et le reste dans le bocal vous servira pour constituer vos levains suivants.
    La technique est de garder toujours du levain dans votre bocal et de le nourrir chaque jour, cela peut durer indéfiniment.

 A vous de tester 🙂

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *